BIEN JOUER AVEC SON CHIEN
 
Est-ce que quelqu’un vous a déjà mentionné de ne pas jouer au jeu « tug-of-war » avec votre chien car cela lui enseignerait à être agressif ou même dominant ?
Pourtant, la plupart des éducateurs canins que je connais incluent régulièrement ce jeu dans leurs protocoles, pour travailler le problème de comportement d’un chien qui saute, mord et pince leur propriétaire.
« Mais quelle drôle d’idée ! »
C’est pourtant la manière dont le jeu sera entraîné qui déterminera si votre chien escaladera l’intensité du jeu trop rapidement ou s’il apprendra à décrocher du jeu lorsque vous lui demanderez d’arrêter.
Apprendre à son chien l’autocontrôle et la tolérance à la frustration
Être capable d’exercer de l’autocontrôle et la tolérance à la frustration sont deux compétences très importantes à maîtriser chez tous les chiens. Celui qui est impulsif ou qui devient facilement frustré démontre souvent des comportements avec lesquels il est difficile de vivre, ou même dangereux : par exemple, impulsivement arracher quelque-chose que quelqu’un tenait parce qu’il le veut, ou démontrer de l’agression en résultat d’avoir été contrarié dans son désir d’accéder à quelque-chose.
La caractéristique clé de l’autocontrôle consiste à ce que le comportement approprié soit sous le contrôle du chien, qui choisit de se maîtriser plutôt que d’être contrôlé par une personne lui dictant tout le temps ce qu’il doit faire. Bien que l’obéissance soit aussi très importante, l’autocontrôle lui, est vital!
Certains jeux peuvent être utilisé pour aider votre chien à atteindre ces compétences. Le jeu de souque à la corde, par exemple, en est un très utile. Le fait de lâcher un jouet sur lequel il est activement en train de tirer lui demande énormément d’autocontrôle! De plus, lui apprendre à éviter vos mains lors des jeux ainsi qu’à percevoir la différence entre un jouet et vos mains lui apprendront l’inhibition de morsure (à mordre avec moins de force et de façon plus contrôlée).
Souque à la corde, le mode d’emploi!
Instruction du programme pour mieux jouer avec son chien :
  1. Le chien s’assoit (ou se couche) et attend que vous l’invitiez à jouer (« Prend » ou « Get it ») avant même de mettre sa bouche sur le jouet ;
  2. Le chien relâche le jouet à chaque fois que vous le demandez (« Donne », « lâche » ou « out ») ;
  3. Le chien fait attention à ne pas mettre sa bouche sur la peau humaine pendant qu’il joue à la souque à la corde.
Ingrédients pour une séance de jeu réussie :
  • Un jouet corde en peluche ou molle de 1-2 pied de long. Des poignées sont utiles quoique certains chiens prennent un énorme plaisir à jouer avec la poignée, peu importe si un humain y est attaché ou pas. Un jouet « tug » avec une poignée de type bungee sera plus aimable sur vos articulations, autant que pour le cou de votre chien. Sinon, il est toujours possible de faire un « Tug » pour votre chien vous-même avec de vieux vêtements;
  • Des gâteries TRÈS appétissantes ;
  • Votre bonne humeur !
 
  1. Saisir le jouet à une extrémité et demander au chien de s’asseoir. Lorsqu’il le fait, dire « YES, get it ! » et agiter le jouet devant le chien et le faire glisser le long du sol devant lui. Lorsqu’il le saisit, l’encourager verbalement à jouer pendant que vous bougez le jouet en faisant des mouvements de va-et-vient puis de gauche à droite (on évite de haut en bas, car ceci pourrait blesser votre chien) pour le stimuler à tirer. Faire cela pendant 10-20 secondes.
  2. La prochaine étape est d’apprendre au chien à relâcher sur commande. Différentes approches fonctionnent pour différents chiens. Nous vous présentons l’approche qui je trouve fonctionne le mieux: dire « Out » et arrêter immédiatement de tirer sur la corde sans la lâcher (laisser le bras mou). Avec l’autre main, mettre une gâterie directement devant le nez du chien afin qu’il ne puisse pas l’attraper mais qu’il puisse la sentir. La plupart des chiens vont automatiquement relâcher le jouet pour attraper la gâterie. Dire immédiatement « YES ! » et lui donner la gâterie. Dire « Get it ! » et inviter le chien à jouer de nouveau.
Si à un moment où à un autre, le chien saute vers l’avant pour attraper le jouet alors qu’il n’y a pas encore été invité, cachez rapidement le jouet derrière votre dos ou par-dessus l’épaule où il sera inaccessible.
Nous attendons de lui qu’il apprenne l’autocontrôle et la bonne réponse dans la situation, qui est de ne pas prendre les choses à moins qu’il y soit invité. Vous devez lui apprendre que cela devient ennuyant lorsqu’il saute dessus avant d’y être invité. Si vous êtes constant avec cela, il apprendra que la meilleure manière de vous faire jouer à ce jeu est de s’asseoir et d’attendre patiemment que le jeu recommence.
  1. Après 5 reprises, attendre 1-2 secondes avant de sortir la gâterie après avoir demandé à votre chien « out » ou « donne ». Avec assez de répétition, le chien devrait lâcher le jouet lorsqu’il vous entend lui dire « out » avant même que vous ayez le temps de sortir la gâterie. Continuer de le récompenser avec une gâterie lorsqu’il relâche le jouet jusqu’à ce que le comportement de lâcher le jouet promptement soit acquis.
  2. Répéter la séquence de tirer pour 10-20 secondes et ensuite demander « Out ». Répéter la séquence au moins 10 fois de suite.
  3. Lorsque le comportement de lâcher le jouet promptement est acquis – c’est-à-dire que votre chien lâche le jouet 4 à 5 fois sur 5 demandes d’affilées. On peut alors commencer à, demander au chien de s’assoir après entre les « combats », avant de l’inviter à jouer de nouveau.
  4. Éventuellement, varier le nombre de temps le chien doit s’asseoir avant de recommencer la partie.
Ne pas utiliser votre grosse voix, crier ou intimider le chien afin de lui faire lâcher le jouet. Dire « Out » sur un ton enjoué. Éviter de répéter la commande encore et encore ; le dire une fois pour ensuite prendre action pour inciter le chien à lâcher!
  1. Lorsque vous êtes prêt à terminer la partie, faire relâcher le chien sur demande, mais cette fois, lui demander de s’assoir et lui offrir une gâterie. Dire « c’est fini » et ranger le jouet. Il ne devrait jamais avoir accès à la corde excepté lorsque c’est pour jouer avec vous. Vous pouvez donner à votre chien une activité (masticatoire) afin de l’aider dans son retour au calme.
Quelques conseils pour bien jouer avec son chien :
  • Lors des premières sessions, gardez l’intensité du jeu bas afin que lorsque vous commencez à tirer, la commande de donner vient après quelques secondes.
  • Ne perdez pas votre temps à flatter votre chien en guise de récompense. Quand un chien est dans un jeu de « tug », il n’en a habituellement rien à faire de vos caresses – il veut seulement retourner au jeu !
  • Si à n’importe-quel moment, votre chien refuse de manger une gâterie, passer à l’étape 6 et recommencer lorsque le chien est de retour au calme.
 
Vous n’arrivez pas à bien jouer avec votre chien ?
« Mon chien attrape le jouet dès que je lui montre, donc je bloque à l’étape 1 ! »
Votre chien a probablement un fort historique de renforcement de jouer sans invitation. Assurez-vous de dire la commande « getit ! » rapidement afin qu’il n’ait pas la chance de l’attraper avant. Vous voudrez débuter dans un endroit plus calme pendant que vous lui enseignez.
« Lors de l’étape 2, je n’ai pas le temps de cacher mon jouet que mon chien réussi à l’attraper. »
Laissez le jouet au chien et quittez la pièce. Ne le chassez pas et ne lui donnez pas 1 once d’attention, juste prétendre que vous ne vous en souciez pas. Lorsque le chien réalise que vous ne vous ne jouez plus, il devrait lâcher le jouet. Rangez alors le jouet pour quelques minutes pour ensuite recommencer les exercices du début. 
« Pendant l’apprentissage, mon chien prend le jouet sur commande mais je suis incapable de lui faire lâcher le jouet avec les astuces cité plus haut »
Pour avoir le retour du jouet, de votre main libre, maintenez doucement le collier du chien afin qu’il soit incapable de se déplacer ou tirer sur le jouet. Ceci va empêcher le réflexe du chien de tirer de l’autre côté. De l’autre main, continuez à tenir le jouet en gardant celui-ci détendu. Restez très calme, prenez quelques grandes respirations et attendez. Le chien deviendra ennuyé que rien ne se produise et relâchera le jouet après un moment. Dès qu’il donne le jouet, dites « Get it! », jouer quelques secondes pour ensuite dire « out ». Si le chien ne le laisse pas encore partir, recommencez ce manège. Dès qu’il relâche, dites « getit » de nouveau afin qu’il comprenne le principe que lâcher le jouet vous amène à jouer de nouveau ! Une fois qu’il réussit à relâcher sans qu’on ait à maintenir le collier, passez à l’étape 6 .
« Mon chien manque souvent le jouet et me pince ! »
Lorsque le chien manque le jouet et met sa bouche sur votre main, faites un retrait – dites « Tant pis ! » dès que les dents touchent la peau, arrêtez le jeu et sortez rapidement de la pièce avec le jouet. S’il y a une porte, refermez la porte entre le chien et vous.
Attendez quelques secondes (pas plus que 10-15 secondes), puis retournez en agissant comme si rien ne s’était passé. Invitez votre chien à jouer de nouveau. Si, malgré les retraits, votre chien attrape toujours votre main, il serait bien d’utiliser une plus longue corde afin qu’il y ait plus d’espace entre sa bouche et vos mains.
Si vous continuez à avoir ces problèmes, demandez l’aide d’un intervenant en comportement canin à jour dans ses méthodes, afin de vous orienter.
 
Où acheter un jouet de souque à la corde ou « Tug »  ?
 
Bien jouer avec son chien, c’est possible ! 
Le souque à la corde est un jeu formidable pour tous les chiens et, lorsqu’il est entraîné correctement, est bénéfique pour ceux qui sont facilement excités ou impulsifs. Cet apprentissage force aux chiens à « réfléchir » au processus (un exercice mental fantastique), plutôt que de se laisser emporter par l’excitation et de devenir frénétique.
Il apprend aussi au chien comment se calmer entre les sessions. Les chiens ont beaucoup d’exercice physique dans le processus, un ajout bénéfique qui aide le chien à s’apaiser après toute cette activité formidable! D’ailleurs, si votre chien a tendance à tirer en laisse, une partie de jeu avant la ballade pourrait grandement l’aider à être plus attentif et plus calme!
En plus des avantages cités plus haut, le jouet peut devenir une récompense afin de remplacer les gâteries dans certaines situations. Par exemple, mon propre qui chien voulait toujours chasser les petites bêtes lorsque je me promenais à l’extérieur en sa compagnie. Quelle ne fût pas la joie de pouvoir utiliser un comportement alternatif ! Maintenant, lorsqu’elle en voit une, elle se retourne immédiatement vers moi dans l’espoir de débuter une session de souque à la corde !